Les Enfers, divisés en sept continents pour chaque péché, conservent les âmes impies devant se repentir. Mais les démons et autres créatures n'ont pas le même but...
 

Partagez|

Présentation du personnage d'Erlkonig

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Souverain de l'Envie

Erlkonig


Messages : 4
Expérience : 9

About you...
Alignement:
Corruption:
666/666  (666/666)
Pouvoirs et armes:
MessageSujet: Présentation du personnage d'Erlkonig Mar 2 Aoû - 21:03

« Présentation d'Erlkonig, Souverain de l'Envie »









« INFORMATIONS »


NOM(S) : Yolan
PRÉNOM(S) : Lyrico
SURNOM(S) : Erlkonig, Roi des Aulnes, Druide Maudit, Brume sanglante

ÂGE : Son aspect est tellement défiguré que l'on ne peut l'estimer à son physique. On sait cependant qu'il est mort à un jeune âge.
SEXE : Masculin
ORIENTATION SEXUELLE : Asexué

RACE : Démon artificiel
PROBLÈME(S) DE SANTÉ : Avec la perte de son coeur, il doit avoir recours à un organe artificiel pour gérer sa circulation sanguine, sous peine de ne devoir s'appuyer que sur ses pouvoirs afin de ne pas exploser.

POUVOIRS ET ARMES :
Pouvoirs : directement hérités de son premier co-contractant, l'Aulne (basés sur la légende associée à l'arbre)
- Manipulation du sang (forme liquide et solide)
- Dévoreur d'émotions / Asservissement des âmes (Forme du Roi des Aulnes)
(Passif : Résistance au feu)
- Guérison (découle du premier)
Arme : une lance rougeâtre, anciennement formée par son propre sang.

ALIGNEMENT : Neutre Mauvais (Normal), Chaotique Mauvais (Forme Erlkonig)
VOTRE PÉCHÉ : L'Envie
GROUPE : Démons
RANG : Gouverneur d’Invidia


« IMAGE »









« MENTAL »


Il a complètement changé depuis qu'il a pactisé avec le Roi des Aulnes. Il était
sympathique, un peu naif, d'une franchise et d'un sens de la camaraderie à toute épreuve. Mais ça, c'était avant : depuis qu'il a obtenu ses pouvoirs de druide, les gens se sont mis à le craindre et à le mépriser, le rejetant, l'insultant. Il souffre donc de solitude et de la persécution, mais parvient à garder le contrôle des pensées vengeresses que lui susurre à l'oreille le démon qui l'habite. Mais, plus le temps passe, plus ses pouvoirs augmentent et, paradoxalement, plus ses émotions (sa joie, sa tristesse, ses envies, ses plaisirs, ses peurs, ses remords, ses douleurs) le quittent. Il tente de lutter contre cet état de fait, mais rien n'y fait. Il se transforme inexorablement en monstre.
Monstre qui apparaît en commettant un crime contre le fils du chef du village, retrouvé vidé de ses émotions. Lyrico est condamné et atrocement mutilé par tous les villageois, alors que son état serait aujourd'hui qualifié de pathologique : en effet, il partage une double personnalité avec son jumeau maléfique, le Roi des Aulnes Erlkonig, qui s'est éveillé suite à ce premier acte désespéré. Son ancien meilleur ami est même amené à l'exécuter lui-même, en lui arrachant le cœur en le brûlant.
Une fois mort, il se retrouve en enfer, et renaît sous la pire forme imaginable. Une bête repoussante qui conserve les stigmates des amputations infligées par ses anciens camarades. Cela éveille en lui une pensée qui va dicter l'ensemble de ses actions, à savoir la rancune, donnant forme à son unique but au sein de ce monde : détruire l'âme de tous les humains, les vider de leur substance et les obliger à dévoiler leur facette la plus sombre et malsaine. Pour atteindre cet objectif, il va faire preuve d'une froideur extrême, car étant dépourvu d'états d'âme, il n'a aucune pitié, et peut tuer quiconque se met en travers de l'exécution de son plan. Volontiers solitaire, il n'a confiance en personne, et n'hésite pas à mentir ou trahir si cela sert ses intérêts, voir à manipuler ceux qu'il désire faire tomber pour les éliminer de l'intérieur. Pour cela, son côté calme et réfléchi lui permet d'analyser toutes les situations possibles, imperturbable.
Toutefois, malgré son trépas, il ne peut être toujours seul. Sa malédiction le poursuit jusqu'aux profondeurs de Vanitas, Monde des Péchés capitaux : Erlkonig. Il ne se manifeste qu'après que Lyrico ait absorbé l'essence d'un humain, jaloux qu'il est de voir les autres gâcher ce que lui-même a perdu de son vivant. A ce titre, les humains sont une drogue dont il ne peut se passer pour se sentir exister, même si le seul qui reçoit ce privilège est sa part la plus maléfique. Erlkonig se manifeste comme un être sadique, brutal et cruel, n'hésitant pas à donner dans le spectaculaire dans tout ce qu'il entreprend, et agissant toujours de manière impulsive.
Pourtant, malgré leurs différences, les deux âmes damnées partageant un seul corps dévasté ont la même volonté : détruire. C'est justement dans ce but qu'il(s) est(sont) devenu(s) un(des) Grand Démon(s) du Péché de l'Envie. Au sein de leur royaume, ils répandent la misère et la souffrance, tant dans l'esprit que dans le corps, faisant d'Invidia le pire des royaumes dans lequel se rendre.
Après la disparition du Diable, les deux sont motivés dans l'obtention du trône pour étaler leurs pulsions destructrices sur l'ensemble de Vanitas, et plus officieusement d'obtenir assez d'âmes pour pouvoir récupérer de manière définitive (quelle utopie !) ses émotions.






« PHYSIQUE »


Grand, efflanqué, il porte une robe druidique noire et rouge, ornée d'un symbole représentant un arbre écarlate entouré d'un ouroboros.On peut percevoir sous son tissu sombre une peau très pâle, presque spectrale, et de nombreuses cicatrices qui décorent l'ensemble (la plus grosse étant celle au niveau du cœur). Le reste de sa garde-robe se compose de vêtements traditionnels celtes, de bottes à anneaux et de gantelets noirs.
Quant à son visage, il est certainement ce qu'il y a de plus horrible : une gueule (sans lèvres) aux crocs luisants, dont le vide laisse entrevoir un serpent sombre et bifide qui attend sa proie. Son nez semble lui aussi avoir été arraché, seules deux fentes ont subsisté. Mais le pire réside dans ses yeux : l'un dispose d'une taille normale, mais son iris vert reptilien et son absence de paupières sont dérangeants ; alors que l'autre, énorme est rouge sang sur un diaphragme noir d'encre. Organes visuels de temps en temps cachés par une masse informe de cheveux blancs, sales et hirsutes.






« HISTOIRE »


15 lignes Word minimum.






« POUVOIRS ET ARMES »


5 lignes Word minimum.









« À propos du joueur... »


Comment avez-vous découvert ce forum ? :
Votre première impression en arrivant ? :
Aimez-vous le design ? :
Des suggestions à fournir ? :
Autre :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Présentation du personnage d'Erlkonig

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noctem Cadent :: L'Érèbe :: Les Êtres ayant péchés... :: Présentations :: Présentations scellées-