Les Enfers, divisés en sept continents pour chaque péché, conservent les âmes impies devant se repentir. Mais les démons et autres créatures n'ont pas le même but...
 

Partagez|

Tell us a story ! ☆★

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Roi des Enfers

Le Diable


Messages : 53
Expérience : 127

About you...
Alignement: Mauvais & Chaotique
Corruption:
666/666  (666/666)
Pouvoirs et armes:
MessageSujet: Tell us a story ! ☆★ Ven 1 Juil - 0:21




Stories of Twilight Genesis

Au commencement…



Avant son apparition, il n’y avait que le néant. Ni lumière, ni réelles ténèbres. Seulement le vide. Nul ne sait quand « il » est apparu, ni comment, mais « il » mit fin au néant par sa seule présence : « il » était à la fois la lumière, les ténèbres, créateur de l’univers et de toute chose, un être unique.

« Il » créa ainsi chaque étoile, puis les planètes. Quelques corps célestes marquant sa puissance, composés de sa lumière afin d’éclairer l’univers. Il ne s’agissait cependant que de corps sans réelle vie, sans volonté propre. L’être unique restait seul, isolé dans cet univers qu’il avait créé.

À plusieurs reprises, « il » tenta de créer la vie, mais à chaque fois « il » échouait. Nul ne sait combien de temps fut nécessaire afin que l’être unique remarque cette petite planète parmi tant d’autres, ni comment « il » eu l’idée de diviser l’eau, la terre et le ciel de cette planète. Cependant, c’est ainsi que fut créée cette planète bleu.
Ainsi « il » continua son œuvre dans le but de créer la vie, et petit à petit elle s’installa. Cependant, ce n’était pas encore ce qu’« il » désirait. Alors il tenta de créer autre chose, une vie qui pourrait avoir sa propre volonté.
L’être unique réussi enfin, et lorsque les premières créatures foulèrent le sol de cette terre, nagèrent dans l’eau de la planète, « il » contempla son œuvre.
Durant des années, des siècles, cet être supérieur admirait l’évolution de ses créations. Mais « il » décida tout de même de créer d’autres êtres plus proches de « lui » afin qu’ils puissent également veiller sur sa création. « Il » commença à créer une sorte d’univers parallèle, avant de commencer une nouvelle création : les premiers anges naquirent ainsi, dans le but de veiller sur cette première planète où avait été créée la vie.
L’évolution fit enfin son œuvre, les êtres humains existaient. Par ailleurs, leur volonté propre était bien étrange : certains ne souhaitaient que la paix tandis que d’autres voulaient dominer. Les guerres commencèrent au sein de la création de l’être unique, et ce dernier fut blessé par la cruauté de ceux qu’« il » aimait tant. Ne pouvant supporter ce fardeau, « il » se divisa afin de mettre fin à ces horreurs.

Ainsi les ténèbres furent séparés de la lumière, et ceux connus comme étant le « Dieu » et le « Diable » apparurent. Le premier devait accueillir les âmes des êtres humains dans un lieu dit « Paradis », tandis que le second devait faire cesser la cruauté et pousser les Hommes sur Terre à la rédemption dans un autre lieu: les « Enfers ». Cependant l’être unique ne pouvait savoir que la corruption humaine atteindrait le Diable. En effet, ce dernier devint de plus en plus cruel, commençant à jouer avec le cœur des Hommes et la discorde. Dieu, inquiété par cette attitude, mena une guerre contre ce que le Diable était devenu. Les anges se divisèrent, chacun devant choisir son camp. Les êtres célestes devinrent ainsi des soldats.
La guerre fit rage, beaucoup de créatures perdirent la « vie » que leur avait donné l’être unique. Mais Dieu finit par vaincre, enfermant le Diable aux Enfers pour l’éternité.

Cependant, les âmes des humains continuaient à aller au Paradis ou aux Enfers. Ainsi les deux êtres suprêmes se devaient de jouer leur rôle une fois cette guerre terminée. Le Diable se rendit peu à peu compte qu’il était nécessaire de créer des êtres puissants, et se servit ainsi des anges qui l’avait auparavant suivis et qui étaient enfermés avec lui afin de créer ses propres créatures, ses propres « anges ». Il voulait créer sa propre armée, reconquérir le Paradis et soumettre Dieu à sa puissance. Ainsi naquirent les démons, créatures peuplant les Enfers, armée du Diable.
Ce dernier ne s’arrêta pas seulement là. Il créa tout un univers semblable à la Terre, mais dont chaque région était adaptée aux divers péchés des êtres humains. Les premières tentatives furent un échec, les démons étant clairement peu adaptés pour la bureaucratie. Il eu ainsi l’idée de choisir des leaders selon les péchés capitaux : ces derniers devaient créer leur territoire, l’étendre et prouver qu’ils étaient capables de diriger les Enfers aux côtés du Diable. Il y eu également bon nombre de tentatives, mais la réussite fut à la clef : Superbia, Ira, Acedia, Invidia, Gula, Luxuria et Avaritia furent ainsi créées. Sept régions afin de ; soit disant ; pousser les âmes humaines à la rédemption.
La réalité était tout autre : le Diable désirait obtenir le plus d’âmes afin de mener une nouvelle guerre contre Dieu, plus de puissance. Qui plus est, d’autres êtres, les monstres, tombaient également aux Enfers, permettant alors de grossir les rangs de cette armée et d’offrir des « esclaves » aux démons…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noctem-cadent.1fr1.net
avatar
Roi des Enfers

Le Diable


Messages : 53
Expérience : 127

About you...
Alignement: Mauvais & Chaotique
Corruption:
666/666  (666/666)
Pouvoirs et armes:
MessageSujet: Re: Tell us a story ! ☆★ Dim 4 Sep - 1:10




La guerre des races...



Lorsque les monstres tombèrent aux Enfers en même temps que les âmes humaines, les démons y virent le moyen de se décharger des tâches les plus ingrates qu’ils avaient alors à effectuer. En effet, les âmes des humains étaient bien faibles lorsqu’elles tombaient aux Enfers et leur corps prenait un certain temps à se matérialiser. Les monstres quand à eux tombaient corps et âme aux Enfers, aucune matérialisation n’était nécessaire. Plus faibles que les démons, en nombre réduit, ils furent réduire à l’esclavage, voués à une servitude totale.
Cependant, plus le temps passait, et plus le nombre de monstre augmentait. Les démons devinrent peu à peu minoritaires.

Un baalzephon de la région d’Ira, Abactor, commença à se rebeller contre les démons. Puissant, cet humanoïde mis à mal près de dix démons avant de tomber sous leurs coups. Cependant son message avant de mourir parvint aux oreilles de tous les monstres et démons : « La guerre a déjà commencé, l’esclavage est presque achevé ».
Les démons pensaient que la mort d’Abactor suffirait à dissuader les plus puissants monstres à se rebeller, mais il n’en fut rien. Un jour, un loup-garou, Luparius, parvint à s’échapper d’une des prisons de Cenodoxia, ancienne région des Enfers. Il libéra d’autres monstres qui le suivirent sans hésiter, tous se cachèrent dans un endroit inconnu. Durant des années, personne ne su où se trouvaient les monstres en fuite, mais l’ensemble des Enfers savaient qu’une guerre se préparait.
Luparius et son armée finirent par réapparaître, en plus grand nombre et plus puissants que lors de leur fuite des prisons de Cenodoxia : ils parvinrent à pénétrer dans les prisons d’Ira et libérèrent un grand nombre de prisonniers : même des démons. Ainsi Luparius s’allia à Naenia, démon d’Acedia emprisonnée pour son irrespect envers ses supérieurs. Cette dernière eu pour rôle de transmettre les messages de Luparius à l’ensemble des Enfers à travers ses chants.
La guerre persista durant des années. Les batailles s’enchaînaient, les monstres et démons tombaient ensembles, animés par la volonté de gagner.

Entre temps, Lupurius s’était épris de Naenia. Leur amour était réciproque, mais très mal vu par l’ensemble de l’armée des monstres. Mais tous avait reconnu le loup-garou comme étant leur chef durant cette guerre, sa puissance était impressionnante et nécessaire lors de cette guerre. Naenia, quant à elle, était également très puissante, maîtrisant les enchantements et la magie grâce à ses chants. De leur union naquirent deux enfants : en premier un garçon, puis une fille quelques années plus tard. Un heureux évènement lors d’une période macabre permis l’alliance de tous les monstres et des démons qui les avaient alors rejoints. L’amour entre monstre et démon n’était alors plus vu comme une trahison à la cause. Du moins, concernant l’armée de Lupurius et ses alliés.
Les démons eurent vent de cette nouvelle, de ces naissances. De ces abominations. Les monstres encore sous le joug des démons furent encore plus torturés qu’auparavant, les batailles se multipliaient : les démons voulaient trouver les « abominations », ces êtres à moitié démoniaques et monstres, afin de les exterminer.
Nul ne sait combien de temps passa, mais Cenodoxia tomba sous le contrôle des monstres, son souverain Beyreva mort sous les griffes de Lupurius. Les monstres avaient alors toute une région pour vivre et mener à bien leur cause, mais pas sans verser le sang.
Peu de temps plus tard, alors que Lupurius était partit afin de repousser une armée des Enfers menée par un démon nommé Deumus, Naenia fut retrouvée par Moloch alors qu’elle tentait de cacher ses enfants. Alors qu’elle tentait de les protéger, un autre démon l’attaqua par derrière. Les enfants réussirent à fuir, capables de maîtriser leur transformation en tant que loups, mais Naenia ne parvint pas à survivre. Quelques temps plus tard, Lupurius apprit le meurtre de sa bien-aimée, croyant alors que ses enfants étaient morts. Ce n’est qu’en rentrant dans sa région, accablé par le chagrin, qu’il retrouva deux petits louveteaux, souffrants de la faim. Ses enfants avaient survécus, capable de se transformer comme ils le souhaitaient. Ainsi naquirent les premiers métamorphes, ainsi que la volonté de mettre fin à cette guerre pour Lupurius : ce dernier allait mener la plus grande bataille des Enfers afin de soumettre les démons aux monstres.

« Supplicium », tel est le nom de la bataille ayant marqué l’ensemble des Enfers, poussant au « Concordia Inferus ».
Luparius, menait son armée à travers la Vallée Rouge d’Ira ; qui devint plus tard la Vallée du Sang. Les démons, sous les ordres de Zapatan, attendaient alors les monstres en embuscade. La terre rouge se souleva, ils dévalèrent la vallée dans un bruit infernal : les monstres ne pouvaient reculer, encerclés. Cependant, Luparius et son armée parvinrent à défaire les démons, Zapatan se retrouvant alors la gorge sous les griffes du loup-garou. Le chef des monstres décida alors d’emprisonner certains démons, de tuer les autres sous les yeux du démon ayant mené cette embuscade. Ainsi l’armée des monstres continua son avancé macabre.

Un démon se cachait cependant dans les roches, invisible. Espion du Diable, Porail informa le Roi des Enfers de cette grande bataille. Il rit, applaudissant ironiquement Luparius. Ses enfants se faisaient tuer par des êtres qui n’étaient que des croquis de Dieu, comme un affront. Il se déplaça alors en personne jusqu’aux Montagnes Rouges d’Ira, chemin par lequel l’armée des monstres devaient passer afin d’accéder à Tristitia, une région actuellement disparue des Enfers. Cependant, le Diable prit la forme d’Eligor, démon ayant été le geôlier de Lupurius, prenant soin d’emmener avec lui quelques démons.
Lorsque Lupurius arriva au point où attendait le Diable, transformé en Eligor, et ses démons, il ria. Si peu de démons, contre une grande armée de monstres ? Mais il s’agissait alors de démons puissants, bien plus puissants que les précédentes armées que les monstres avaient alors affrontés. Lupurius, ignorant cela, lance une attaque, en vain. Les démons parvinrent à défaire en grande partie l’armée, le Diable donnant ses ordres avec un sourire funèbre : le loup-garou comprit alors qu’il ne s’agissait pas d’Eligor, même si il en avait l’apparence.
Il cria alors qu’il n’abandonnerait jamais, sauf en cas d’accord. Le Diable arrêta son armée, regardant de haut le monstre. Il savait que la créature pitoyable qu’il regardait de haut avait eu une grande influence, jusqu’à anéantir toute une région des Enfers. Il invoqua alors Méphistophélès, démon des pactes : l’arrêt de la guerre des Enfers, contre l’égalité des monstres et démons. Le « Concordia Inferus » fut alors signé sur les hauteurs des Montagnes Rouges.
Certains racontent que le Volcan de Sang aurait alors été créé à cette occasion, suite au sacrifice des monstres et à l’attaque des démons.

Le « Concordia Inferus » fut alors transmis et appliqués à l’ensemble des habitants des Enfers : l’égalité des races et créatures surnaturelles, peu importe leurs origines.
Cette guerre marqua profondément les Enfers, changeant alors complètement les régions et poussant le Diable à chercher de nouveaux démons afin de gouverner chaque continent des Enfers, la plupart des démons souverains ayant été annihilé en même temps que leur région. La reconstruction des Enfers devait commencer au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noctem-cadent.1fr1.net
avatar
Roi des Enfers

Le Diable


Messages : 53
Expérience : 127

About you...
Alignement: Mauvais & Chaotique
Corruption:
666/666  (666/666)
Pouvoirs et armes:
MessageSujet: Re: Tell us a story ! ☆★ Dim 4 Sep - 1:11




Vanitas, organisation et disparition du Diable…



« Et tu retourneras à la terre, car né de la poussière, tu redeviendras poussière. »
Mais ces mots ne s’appliquaient alors qu’au corps des êtres humains. Dieu était en quelque sorte assez cruel, car jamais de répit il ne laissait à « ses » créatures, ces enfants nés d'un caprice. Si le corps retournait à la terre nourricière afin de lui rendre hommage, l’âme quant à elle ne pouvait rester dans le monde des humains : elle ne pouvait qu’errer dans un monde nouveau. Il fallait cependant dissocier les « pures » des « impies ». Si les âmes pures trouvaient le chemin du paradis, les plus noires devaient se repentir en enfer jusqu’à que leurs péchés soient pardonnés… Et le repos ne saurait exister aux enfers.

L’âme, impie, parcourt l’Érèbe et son noir brouillard, avant d’arriver au lieu qui sera son purgatoire. « Vanitas », monde créé par le Diable afin d’accueillir les âmes les plus noires, où les démons et autres créatures demeurent, est divisé en sept contrées : Superbia, Ira, Acedia, Invidia, Gula, Luxuria et Avaritia. Sept contrées pour sept péchés capitaux. Une fois le brouillard disparu, l’âme noire se retrouve matérialisée en ce monde comme si son enveloppe charnelle n’avait jamais été séparée de son esprit, se retrouvant à l’endroit où son plus grand péché l’aura emmené. L’âme devra alors se repentir afin de trouver le repos ; du moins si elle le souhaite vraiment : les êtres des enfers restent avant tout tentateurs, laissant miroiter une seconde vie plus agréable qu’un repos éternel alors que leur but premier reste de se distraire avec les âmes des humains ayant chutés en ces lieux. Le Diable ne saurait laisser une âme en paix, la conservant dans cette contrée qu’est Vanitas.
Afin de conserver ces âmes, le Diable a chargé sept démons représentant les péchés capitaux d’organiser et appliquer la politique adaptée à leur continent. Le but premier ? Tenter les humains, les forcer à rester en Vanitas, profiter du spectacle lié à leur désillusion. Qui plus est, les âmes sont la monnaie d’échange la plus puissante des enfers : immortelle et pouvant souffrir à tout jamais. Un plaisir pour les créatures enfermées aux enfers, même si les âmes peuvent se rebeller grâce à des armes confiées à leur arrivée.

Ainsi le Diable gouverne l’ensemble des enfers, déléguant ses pouvoirs à sept démons chargés d’une mission : empêcher la rédemption des âmes. Du moins, c’était le but premier des enfers… Avant que le Diable ne vienne à mystérieusement disparaître.



Des années ont passées depuis la disparition du Diable. Bien qu’imprévisible, son règne est remis en question par l’ensemble des enfers et tout Vanitas se retrouve divisé, dirigé par sept démons très différents. Les complots se développent afin de prendre « la place du Roi », l’idée de guerre commence à traverser les esprits afin de conquérir tout Vanitas. Les alliances se forment afin de garder une place de choix au sein des enfers.
Plusieurs chemins s’offre afin de dominer l’ensemble des enfers, et tous les êtres enfermés dans ce monde, des démons aux humains, peuvent prendre la place du Diable. Mais la disparition du Roi des Enfers a également interpellé l’attention d’autres puissances, indépendantes des enfers…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noctem-cadent.1fr1.net

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tell us a story ! ☆★

Revenir en haut Aller en bas

Tell us a story ! ☆★

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noctem Cadent :: L'Érèbe :: Avant propos... :: Concernant le monde des Enfers-